Laissez-Moi Entrer


Image empruntée ici

Blog de shahdov : ON NE S'ENDORT PAS, Laissez-Moi Entrer

 

Laissez-moi entrer

Je promets de bien me tenir

De ne rien tenter,

Rien qui soit contraire à vos désirs.

Je me ferai sage,

Je connais vos formes et vos usages.

Laissez-moi entrer

S'il vous plaît.

 

Laissez-moi entrer

Et accordez-moi un moment

Pour vous confesser

Qu'en vérité ce doux sentiment

Bien qu'irréprochable

Brûle de désirs inavouables.

Laissez-moi entrer

S'il vous plaît.

"Depuis que le hasard m'a mis sur votre chemin, vous occupez mes pensées soir et matin. Je n'ai plus sommeil, je n'ai plus d'appétit et ma raison s'égare dans des songes interdits. Tantôt je vous imagine endormie et nue, espérant dans un grand lit ma venue, et tantôt je vous prête la mine grave et sévère de celle qui me reproche des mots que j'aurais dû taire".

Laissez-moi entrer

Pour que nous puissions simplement

Enfin nous parler

De cet obsédant envoûtement,

Qui me fait monter la fièvre

Quand vous vous invitez dans mes rêves.

Laissez-moi entrer

S'il vous plaît.

 

Laissez-moi entrer

Dans l'intimité langoureuse

Du jardin secret

Caché sous vos lignes harmonieuses.

Je promets de rester fort,

Si je peux pénétrer ce décor.

Laissez-moi entrer

S'il vous plaît.

vendredi 21 septembre 2012 18:09


Ma Guerre est Finie


Blog de shahdov : ON NE S'ENDORT PAS, Ma Guerre est Finie

Peinture: Le déserteur de Alphonse de Neuville

 

En terre ennemie,

Là où je ne me battrai plus jamais,

J'ai posé mon vieux fusil

A l'ombre de la paix.

Ma guerre est finie

Mais la désertion ne me permet pas

De retourner chez moi.

 

C'est vrai, je m'enfuis

Pour ne pas disparaître au champs d'honneur.

J'ai vu tomber trop d'amis

Qui n'en avaient pas peur.

Ma guerre est finie

Alors vous pensez s'il m'est dérisoire

D'être appelé couard.

 

Car malgré toute la sympathie

Que j'ai pour mon beau pays,

Il préfère à ma maison

Ses fortifications.

C'est pour justifier sa violence,

Sa quête de puissance,

Qu'il se bat en affectant

De nobles sentiments.

 

Adieu ma patrie,

C'est l'esprit libre et sans contrainte

Que j'abandonne aujourd'hui

Les murs de ton enceinte.

Ma guerre est finie,

Et au-delà des frontières inconnues.

Tu ne me verras plus.

dimanche 29 juillet 2012 14:30


L'Amant Innocent


Blog de shahdov : ON NE S'ENDORT PAS, L'Amant Innocent

 

Oh oui ça fait mal

De sentir l'étreinte d'une femme fatale

Son corps odorant à demi-nu

Réclame une soumission absolue

 

Oh oui ça fait mal

D'imaginer un amour sans faille

Quand son indifférence est bien réelle

C'est comme une disgrâce corporelle

 

Je ne la tiens pas en odeur de chasteté

 

Oui mais quand les rayons d'or traversent le ciel

C'est comme un feu qui descend sur elle

Pour illuminer

Sa beauté

Et ses traits si brillamment dessinés

Sous l'auréole feraient oublier

Que c'est moi l'amant

Innocent

 

Oh oui ça fait mal

Quand après l'hiver d'un regard glacial

Le feu de ses yeux impitoyables

Laisse une chaleur inaltérable

 

Oh oui ça fait mal

De se voir entraîné dans la bataille

Quand ses anciens amants lui sourient

Avec une malveillante courtoisie

 

vendredi 09 mars 2012 18:02


Ballade Pour Une Âme Insensée


Blog de shahdov : ON NE S'ENDORT PAS, Ballade Pour Une Âme Insensée 

Peinture: Le Désespéré de Gustave Courbet

 

Dans la nuit d'une trop courte vie

Que mesure une étrange folie,

Erre une âme insensée

Qui attend l'aurore

Dans un silence de mort.

 

Ebréchée par des pensées obscures,

Elle chancelle au fur et à mesure

D'une marche insensée

Qu'un délit d'alcool

A rendue des plus folles.

 

J'ai fait serment de toujours aimer la vie

De toute mon âme, mais parfois mon âme est triste jusqu'à la mort.

 

Habitée d'une angoisse profonde,

Elle murmure à tous les Saints du monde

Sa prière insensée,

En les suppliant

De dresser son bilan

 

Pour percer ses innombrables peines,

Elle s'acharne à se sabrer les veines

Dans l'espoir insensé

Qu'à l'instant final

Elle n'éprouve aucun mal.

 

J'ai fait serment de toujours aimer la vie

De toute mon âme, mais parfois mon âme est triste jusqu'à la mort.

 

Au matin d'une trop courte vie

Que mesure une étrange folie,

Dort une âme insensée

Qui en a fini

Avec ses insomnies.

 

Il leur dit alors: Mon âme est triste jusqu'à la mort;

restez ici, et veillez avec moi.

Matthieu 26:38

jeudi 23 février 2012 17:55


Merveilleureux


Blog de shahdov : ON NE S'ENDORT PAS, MERVEILLEUREUX

 

Si par un gros orage tes yeux aimaient les miens,

Je pourrais sans effort souffrir ce temps de chien.

Je braverais gaiement les éclairs criminels

Et tous les coups de foudres qui viendraient du ciel.

 

Si en plein ouragan ta main tenait la mienne,

Que l'on soit emporté dans les voies aériennes,

Il ferait beau souffler rien ne pourrait jamais

Eteindre ainsi la flamme d'un amour satisfait

 

Ce serait MERVEILLEUREUX.

 

Quand viendrait même la fin des temps,

Je chérirais ces instants;

Quand tu m'aimerais un peu

Ils seraient merveilleux.

 

Si tes lèvres tremblaient en effleurant les miennes,

Alors par jalousie la terre ferait de même.

Mes membres enterrés dans un gouffre géant

N'auraient pas senti plus qu'un doux frémissement.

 

Si d'une torride étreinte ton corps s'offrait au mien

Sur les flancs encore chauds du volcan sicilien,

Nos ébats mouilleraient de leur passion ardente,

Lorsqu'elle viendrait sur nous, la lave bouillonnante.

dimanche 05 février 2012 16:51


|

ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à shahdov

Vous devez être connecté pour ajouter shahdov à vos amis

 
Créer un blog